Etude de diagnostic et de vocation des anciennes halles industrielles à Amnéville et Rombas

Détails sur le projet

Logo Portes de l'OrneLogo EPFLAvec l’essor industriel du XIXème siècle, l’industrie sidérurgique s’installe dans une la vallée. De larges plateformes industrielles sont aménagées en fond de vallée de Mondelange à
Homécourt.
La crise sidérurgique de la fin du XXème siècle provoque progressivement le déclin de l’activité dans la vallée. En 1997,les hauts-fourneaux et les laminoirs de Rombas ferment et sont démantelés (2002). En 2009, l’aciérie de Gandrange ferme à son tour et l’ancien Train à Billettes est en cours de
déconstruction.

Aujourd’hui, le Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement des Portes de l’Orne et l’EPFL (Etablissement Public foncier de Lorraine) souhaitent réfléchir au devenir des deux dernières
grandes halles industrielles du site (12000 m2), l’atelier locotracteur et le magasin général afin d’appréhender au mieux les conditions techniques et financières de leur réhabilitation et les possibilités de reconversion.

Notre mission, en lien avec le cabinet d’architecture KAPAA, est de réfléchir au redéploiement urbain et économique du secteur pour donner aux élus une vision globale de l’avenir du site à travers une démarche pédagogique et prospective.
Ainsi, nous souhaitons contribuer à la création de nouvelles activités économiques, artistiques et culturelles, source d’attractivité et de nouveaux emplois sur le territoire.